Accueil Culture Episode 42 : La croisade des enfants

Episode 42 : La croisade des enfants

0
0
280
v3pO4i7xw_MpSn4L5XGTNA4sNVg

Maman, les petits bateaux…

Pendant près de deux siècles (de l’appel du pape Urbain II en 1095 jusqu’à la chute de Saint Jean d’Acre 1291), les chevaliers français si prompt à se faire des guerre privées, voient leur violence canalisée par l’Église qui les exhorte à partir pour Jérusalem, délivrer le Saint Sépulcre aux mains des turcs musulmans. C’est l’époque dite des « croisades » (le nom vient des croix que les chevaliers portaient sur leur habit).

Mais sais-tu aussi que des enfants étaient sur le chemin des croisades ?

En France, en l’an 1212, un jeune berger prénommé Étienne clame partout autour de lui qu’il entend les voix de Jésus et que ce dernier a un message pour le roi de France (à l’époque Philippe II Auguste). Tiens, un berger qui entend des voix et veut parler au roi, cela ne te rappelle-t-il pas une certaine Jeanne ! Au secours ! ?

Étienne part sur les routes entraînant d’autres enfants avec lui suivis par des adultes impressionnés par leur courage. Ils arrivent jusqu’à Philippe II qui n’en a que faire, le roi préfère garder ses forces pour combattre les albigeois dans le sud de la France (les fameux cathares).

La même année en Allemagne (qui se trouve alors dans le Saint Empire Romain Germanique), un autre enfant du nom de Nicholas part de Cologne accompagné de camarades âgés de 6 à 7 ans avec dans leur cortège des prêtres (Oh ! Je te vois venir !) malgré les condamnations du clergé sur cette folle entreprise.

Arrivés en Italie, les jeunes pèlerins cherchent à passer la Méditerranée pour combattre auprès des chevaliers à Jérusalem. Des commerçants marseillais venant à leur rencontre, proposent de les y amener. Une fois en mer, les petits croisés sont enfermés dans les cales par les marins, nombre d’entre eux périssent de maladie durant la traversée, les survivants sont vendus comme esclave à un calife en Algérie… La responsabilité parentale est depuis de mise !

Quelle est la raison poussant ces enfants à vouloir partir si loin ? Avaient-ils vraiment une conscience religieuse en si bas âge ? Cela peut s’expliquer par le statut social de la grande majorité qui étaient des enfants pauvres, attirés par les les richesses promises en Terre Sainte selon les dires des prédicateurs . D’où l’importance de l’éducation aujourd’hui pour que les enfants ne croient pas n’importe qui et n’importe quoi !

Je ne suis pas prêt à être mené en bateau, et vous ?

Sources :

  • Les grandes énigmes de l’histoire de France par le collectif Historia
Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Samuel L.
Charger d'autres écrits dans Culture

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Episode 4 : Les espionnes coquines de Catherine de Médicis

« L’escadron volant » Nous sommes en France au beau milieu du …