Accueil Culture Episode 44 : Jeanne d’Arc, bergère ou catin ?

Episode 44 : Jeanne d’Arc, bergère ou catin ?

0
0
157
jeanne-d-arc

Une pucelle au feu de bois

Jeanne d’Arc était-elle pauvre, pucelle, bergère ? Pas tout à fait…

Née vers 1412, Jeanne est la fille d’un agriculteur important et d’une mère issue d’un milieu aisé de Domrémy dans la Meuse.  Faire d’elle une bergère arrangeait ses ennemis comme ses amis, en voici la raison…

Pour ses ennemis, le mot bergère (vaccaria) est proche du mot catin (vacatio), il ne leur en faut pas plus pour faire de Jeanne une fainéante aux mœurs légères, se comportant comme les hommes de son époque aimant monter à cheval et porter des armes.

Pour ses amis au contraire faire d’elle une pauvre bergère est un signe de pureté, elle est l’élue de Dieu qui désignera  le roi Charles VII comme le pasteur guidant son troupeau… déjà à l’époque les Français étaient considérés comme des moutons.

Comment une jeune fille de 17 ans arrive-t-elle à convaincre le capitaine de la garnison locale de lui donner un cheval pour aller à Chinon où se trouve Charles VII et sa cour ? Est-elle la fille illégitime de la femme de Charles VI (le roi fou mort en 1422) et du frère de ce dernier, la reine Isabeau de Bavière et le duc d’Orléans ? Ou un agent secret de la belle –mère de Charles VII, Yolande d’Aragon (mère de la reine Marie d’Anjou) ? Aucun document ne le prouve.

Charles VII  méfiant fait appelle à une commission de juristes et théologiens pour questionner Jeanne. Il revient à Yolande d’Aragon de vérifier sa virginité en examinant son entre jambe. Résultat : pas un mouton qui traîne !

Convaincu par l’insistance de Jeanne et de son histoire de voix divines, Charles VII lui donne une armée pour délivrer Orléans en 1429. Les villes de Troyes et Chalons tombent à nouveau entre les mains des Français, permettant à Charles d’être sacré roi dans la basilique de Reims.

En 1430, Jeanne part délivrer Compiègne des mains des alliés des Anglais : les Bourguignons. Jean de Luxembourg commandant  de ces derniers, capture la bergère et la vend aux Anglais 10 000 livres (environ 1 094 000 € en 2018) ! Charles VII ne tentera rien pour la sauver l’abandonnant à son sort.

Jugée  et condamnée pour sorcellerie par l’évêque Cauchon, elle est brûlée vive sur la place du Vieux-Marché à Rouen le 30 mai 1431.

Trois ans après la fin de la guerre de cent ans (1337-1453), Charles VII ordonne un procès en réhabilitation, les juges déclarent le procès « entaché de vol, calomnie, iniquité ».

Sources :

  •  Jeanne d’Arc était bergère  de Amélie de Las Heras dans 150 idées reçues sur l’histoire par la rédaction de Historia
  • Jeanne d’Arc a été manipulée  de Laurent Vissière dans 150 idées reçues sur les grands personnages de l’histoire par la rédaction de Historia
Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Samuel L.
Charger d'autres écrits dans Culture

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Episode 16 : Charles VI, tu n’aurais pas du feu ?

Charles VI fait sa boom au bal des ardents ! « Charivari ! Plus on est de fou p…