Accueil Culture Episode 54 : Les Cathares, hippies du Moyen-Age

Episode 54 : Les Cathares, hippies du Moyen-Age

0
0
3,099
ob_a5b762_2parisk-1

La religion du Sud de la France

Les fameux Cathares, nombre de fois j’ai entendu parler d’eux sans vraiment connaître leur histoire. Installe toi bien devant ton écran d’ordi ou de téléphone, tu vas être incollable sur leur tragique destin en France !

Pour ne pas mourir idiot, que veut dire cathare ? Ça vient du grec katharos qui signifie “pur”. Ce nom leur est attribué par des historiens dans les années 1950, on les appelait auparavant les Albigeois, le centre de leur mouvement religieux étant situé à Albi.

Cette idéologie puise ses origines du prêtre Bogomil au Xe siècle en Bulgarie, avant qu’elle ne s’installe durablement dans le sud la France, dans le Languedoc au XIIe siècle suite au retour de croisés lors de la seconde croisade (1145-1149).

Résultat de recherche d'images pour "les cathares carte"

Oui t’es gentil Samuel, mais tu nous gonfles ! Tu ne nous dis pas en quoi consistait l’idéologie cathare ! Ah oui, pardon…

C’est une doctrine dualiste, le Bien d’un côté et le Mal de l’autre. Pour les cathares, le principe bon est celui qui a créé les esprits et le principe mauvais, celui qui a créé la matière, la Terre… donc pour eux ce n’est plus Dieu qui a créé le monde… Imagine la tronche des chefs catholiques quand ils entendent ça !

Les adeptes qui arrivent à résister aux plaisirs de la chair et du matériel sont appelés les “parfaits”, ils donnent l’exemple mais personne n’est obligé de le suivre. Hyper tolérants les gars !

Ce sont des hippies avant l’heure : ils sont non-violents, végétariens, sont pour l’égalité des sexes et refusent le sacrement par des hommes d’église corrompus.

C’est d’ailleurs contre cette Eglise qui vit dans le contraire de ce qu’elle prêche (vœux de pauvreté etc…), qui s’enrichie grâce à la dîme, impôt prélevé sur le petit peuple, que les cathares s’opposent en ayant de nouveaux adeptes venant de toutes les couches de la société médiévale.

L’Eglise en la personne du pape Innocent III (pape de 1198 à 1216) ne peut admettre qu’on s’oppose à elle, à son dogme et son autorité. Dans l’art du vice, les gens de pouvoir son astucieux. Il crée en 1205, un ordre des mendiants pour convertir les Albigeois menée par un certain Dominique de Guzman : l’ordre des dominicains. Oui ! Celui qui est chanté par “Sœur Sourire” en 1963 :

Dominique, nique, nique s’en allait tout simplement…  À l’époque où Jean-sans-Terre d’Angleterre était le Roi, Dominique, notre Père, combattit les Albigeois

Image de prévisualisation YouTube

Mais les cathares résistent et refusent de payer les impôts prélevés par l’Eglise…

Dès qu’il y a une affaire de fric, tous les moyens sont bons, surtout les pires ! L’Eglise cherche à les discréditer en les considérant comme des hérétiques, adorateurs du démon. Elle fait donc appel aux grands seigneurs du Nord, dont  le roi de France Philippe II Auguste (celui qui bande mou, voir épisode 20) pour s’emparer des terres du sud !

En 1208, un prétexte est trouvé, suite à l’assassinat d’un prélat, Innocent III lance une croisade contre les Albigeois. Elle est menée dans un premier temps par le comte de Nevers et le duc de Bourgogne qui écœurés par le traitement fait à ces hommes pacifistes, (pillages, violences, incendies volontaires) sont remplacés par un fanatique, Simon de Montfort.

Les comtes de Toulouse (Raymond VI) et de Foix bien que fervent catholiques résistent en prenant la défense des cathares. Ils sont alors excommuniés… Tiens donc !

En 1209, les croisés arrivent à Béziers et somment les catholiques de sortir de la ville. Ces derniers refusent par solidarité envers les cathares avec qui ils vivent en bonne harmonie. 20 000 personnes sont tuées… Un moine écrira plus tard que Simon de Montfort aurait crié “Tuez les tous, Dieu reconnaîtra les siens”.

Bien que cette phrase ne fut sans doute pas prononcée, il écrit un compte-rendu au pape qui ne change rien aux faits :  “Sans égard pour le sexe et pour l’âge, vingt mille de ces gens furent passés au fil de l’épée, catholiques et cathares confondues”. Tolérance quand tu nous tiens…

Image de prévisualisation YouTube

En 1223, le pape déshérite Raymond VI qui doit s’exiler en Angleterre, et ce au profit de Simon de Montfort qui récupère ainsi le comté de Toulouse. Mais comme dit le proverbe « Bien mal acquis ne profite jamais » !

Simon est tué suite une révolte des Toulousains avec l’appui du fils de Raymond VI,  c’est bien fait ! Le fils de Simon, Amaury, ne peut éteindre la révolte des Toulousains et donne la ville au roi de France d’alors, Louis VIII dit le Lion, qui n’en profitera guère aussi, après 3 ans de règne il meurt en 1226 de dysenterie… de la chiasse quoi ! Si c’est pas une mort royale ça !

Les cathares continuent de résister et le nouveau pape Grégoire IX (pape de 1227 à 1241) crée en 1231 une arme qui fera parler d’elle dans l’histoire : l’Inquisition. Elle permet aux dominicains qui en sont chargés de torturer et brûler les hérétiques, les mecs se défoulent comme ils peuvent de leur frustrations…

Les dernier cathares se réfugient dans des places fortes comme le château de Montségur, en Ariège. Le nouveau roi Louis IX (Saint-Louis, celui qui voulait chasser les prostituées, voir épisode 29 ) et sa mère Blanche de Castille, fanatiques catholiques tels des participants de la Manif pour Tous, ordonnent en 1244 le siège de Montségur. Hommes, femmes, enfants refusant de se convertir périssent sur un bûcher au pied du château… Très catholique comme façon de faire non ? On appelle l’endroit le Prat dels Cramats (Champs des brûlés).

Image de prévisualisation YouTube

Se révoltant face aux abus de l’Eglise catholique, les cathares auront été les victimes d’une institution religieuse et politique ne supportant aucune opposition ni alternative. Ces abus seront la cause d’une nouvelle crise religieuse au XVIe siècle, avec l’apparition de ceux qui contesteront l’opulence des prélats catholiques : les Protestants (voir épisode 5)

Sources :

  • Petits et grands mensonges de l’histoire de France de Julien Arbois, 2015, éditions City, pages 78-82

  • Encyclopédie Larousse : https://www.larousse.fr

  • Redécouvrir l’histoire de France de Julien Maraval, 2008, éditions l’Etudiant, pages 107-110

  • L’histoire pour tous de Sébastien Rauline, 2013, éditions Ellipses poche, chapitre 24 :  L’affirmation de l’occident chrétien (XIe-XIIIe siècle), les hérésies et leur répression, page 365-366

  • 100 citations historiques expliquées de Didier Lefur, 2016, éditions du Chêne, pages 189-190

 

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Samuel L.
Charger d'autres écrits dans Culture

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Episode 39 : Néandertal, wesh cousin !

Nos ancêtres les Gaulois … Néandertaliens Des êtres humains au front large, au nez p…