#58 : Les Brigitte et Emmanuel du Moyen-Âge

29 juin

A l’école de l’amour

Un professeur amoureux de son élève, tout comme Brigitte Trognieux et Emmanuel Macron ? Excepté que leur relation n’est pas aussi « castratrice » que celle que je vais te raconter.

La rencontre

Nous sommes dans le Paris du début du XIIe siècle, en 1113, la cathédrale Notre-Dame n’existe pas encore et des enseignants s’émancipant des églises, instruisent leurs élèves en plein air, sur de la paille. Déjà à l’époque les universités n’avaient pas de moyens ! Leur mouvement va donner naissance à l’université.

L’un d’entre eux, Pierre Abélard, âgé de 39 ans, est réputé dans Paris. Il entend parler de la nièce du chanoine Fulbert, Héloïse (17 ans) qui, fait rare à l’époque, reçoit une éducation pour parfaire ses qualités intellectuelles. Rappelons qu’au Moyen-Age, seule les filles nobles pouvaient apprendre à lire, écrire, jouer d’un instrument. Les autres ? Cuisines, coutures, aider dans les champs… #BalanceTaMisère !

Abélard se présente chez Fulbert, et devant les qualités de la jeune fille, propose en échange de l’hébergement de devenir son tuteur, ce que l’oncle accepte.

Et soudain…

Durant trois ans, Abélard et Héloïse se rapprochent discrètement et intimement, leur liaison tourne même au sadomasochisme. Abélard écrit : « J’allais parfois jusqu’à la frapper, coups donnés par amour ». 50 nuances de greys n’a rien inventé !

Leurs ébats finissent par être découvert par Fulbert qui chasse le prof et éloigne sa nièce dans un couvent. Pas découragé, Abélard se déguise en nonne (Sister Act !) et part en Bretagne chez sa sœur cacher son Héloïse qui enceinte accouche en 1117 d’un garçon prénommé Astrabale.

Abélard rentre à Paris demander le pardon à Fulbert et obtenir une promesse de mariage qui doit se tenir dans le plus grand secret. L’enseignant souhaite devenir chanoine, poste s’obtenant à la condition d’être célibataire. Carriériste va !

Héloïse accepte d’épouser son professeur, sans grandes convictions, pour elle le mariage est une prostitution de la femme, elle prône l’amour libre de toute contrainte. Je suis 100% d’accord avec elle, pas toi ? Celui qui est son mari l’envoie dans le couvent d’Argenteuil où il peut continuer à vivre sa liaison de manière cachée ce qui enrage Fulbert. Tu m’étonnes !

Plus de bourses !

L’oncle se sentant une fois de plus entourloupé, emploi la manière forte et envoie ses hommes de mains qui émasculent notre pauvre Pierre… Pierrette maintenant ! Cette torture fait grand bruit, jusqu’aux oreilles du roi de France d’alors, Louis VI dit le Gros. qui épouvanté par le sort du professeur, fait rechercher les coupables qui sont condamnés à subir le même sort en ayant en sus les yeux crevés. Tu vois, le karma !

En 1122, Abélard demande à Héloïse de porter le voile et lui propose de fonder une abbaye au Paraclet en Champagne où à l’abri du monde extérieur, il « emprisonne » sa relation, avec laquelle il échange des lettres enflammées, des réflexions sur l’amour platonique, nique, nique s’en allait tout simplement…

Pour l’éternité

Abélard meurt en 1142 et Héloïse continue d’honorer sa mémoire jusqu’à ce qu’elle meurt à son tour en 1164. La légende raconte que lorsque on déposa le corps d ’Héloïse près de son amour, le bras de ce dernier, tendu (pas comme Adlof !) se referma sur sa bien-aimée, réunis dans l’éternité. Wow !

Au XIXe siècle, le goût du public pour le Moyen Âge est à la mode dans une Europe en pleine restauration monarchique. Les Français ça guillotine un roi puis ça en applaudit un autre, va comprendre ! C’est alors qu’en 1817, le corps des deux amants sont transposés au cimetière du Père-Lachaise comme un témoignage de l’amour idéal.

 

 Sources :

  • Les 1001 jours qui ont changé le monde, Héloise et Abelard, Suzanne Kennedy, 2009, éditions Flammarion, 2009, page 180
  • L’histoire de France pour les Nuls, Jean-Josesph Julaud, éditions First, 2013, pages 759-761
  • 150 idées reçues sur les grands personnages de l’histoire (et leur époque), rédaction d’Historia, éditions first, 2012, pages 32-34
  • Paris, au coeur de l’histoire de France, Catherine Damien, éditions ouest-france, 2014, pages30-31

 

 

 

 

Pas encore de commentaire

Laisser une réponse

Weightloss2013 |
Story of Australia |
Palacesdefrance |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Histoire(s) en Mai
| Animauxmangeurdhommes
| MESSARA